Escalade facile dans le Verdon

Publié le par Bruno W

Escalade facile dans le Verdon

Le Verdon, bien connu pour ses mythiques falaises, propose un paysage fantastique avec ce profond canyon qui entaille un plateau quasi-tabulaire. Canyon dont les parois offrent de magnifiques possibilités de grimpe ou de base-jump. 


Notre arrivée sur les lieux s'est fait par la "route des Crêtes" histoire de découvrir les lieux et de prendre connaissance de la "verticalité" des falaises. Ensuite nous avons chercher qlq falaises plus à même d'accepter nos petits bras du jour. Nous avons suivi les conseils de l'excellent topo "Escalade Plaisir, Alpes du Sud - Provence, Ed. Olizane, 2007" et ainsi pris la direction de Bwana Maline. Non rassasiés par la qualité du caillou, nous avons enchaîné par THT. Le deuxième jour nous avons tranquillement parcouru la voie des Dalles à la falaise des Malines (à ne pas confondre avec les Dalles Grises) au rythme des ouvertures de voiles des base-jumpers...

Un séjour découverte du Verdon avec 500m de grimpe facile et bien protégé. Comme quoi cette contrée n'est pas réservée qu'aux forts grimpeurs. Par contre ça donne envie de revenir pour aller découvrir la fameuse paroi de l'Escalès et ces grandes voies vertigineuses... Après le voyage se poursuivra dans les Calanques, un autre programme...


Bwana Maline - D+, 5c max, 100m

Cette voie est une excellente découverte du site car son approche est rapide et en rappels comme il se doit dans le Verdon. En plus l'escalade est facile (5c max) mais sublime sur un caillou irréprochable et scultpé à souhait. 3 à 4 longueurs pour se mettre doucement dans le bain dans un coin semble-t-il peu fréquenté et de surcroît sur une voie récente (donc aucune patine).


Voir topo Camptocamp : cliquez ici

Emilie dans L2, 4+ sur énormes gouttes d'eau, superbe
PA290452.JPG


L3 : 5 (5+, un pas), très jolie dalle fine et sculptée
PA290456.JPG


T.H.T. - TD-, 6a max, 150m

Cette voie n'a clairement pas beaucoup d'allure quand on la découvre d'en face (de la route). Beaucoup de végétation, de vires et peu de parties de rocher sain... Malgré les apparences, nous sommes allé voir. Les longueurs sont plutôt jolies sans être exceptionnelles, les vires ne gênent pas trop la continuité de l'escalade mais par contre on ne peut pas vraiment parler d'ambiance. Cette voie peut donc complèter une journée, permettre de faire une voie facile sans stress mais aucunement découvrir l'ambiance "Verdon".

Voir topo Camptocamp : cliquez ici

Voir le tracé-topo de la voie : cliquez ici


L2 : 5/5c, pilier/dalle sympa et complet avec qlq trous, gouttes d'eau et dalle fine en sortie
PA290459.JPG

L4 : Traversée en dalle en 6a, assez sympa, bon caillou et pas de végétation dans la voie
PA290462.JPG


Les Dalles - D+/TD-, 5c max, 250m

Les Dalles se situent dans la falaise des Malines. Une falaise au pied de laquelle on arrive à pied et non en rappels ! En effet il existe un vieux sentier de type "alpin" mis en place par les anciens pour rejoindre les berges du Verdon qui cheminent dans les vires et couloirs et qui arrivent quasiment au pied de la voie. Superbe ambiance que cette descente. La voie quant à elle est également une escalade typé à l'ancienne : dièdre, fissure, etc. Elle a été rééquipé en 1998, conservant tout de même un certain engagement dans le 5. Il s'agit d'une escalade magnifique avec une longueur centrale majeure sur écaille, absolument fantastique. Par contre il ne faut pas trop chercher l'ambiance dans la voie elle-même don tous les relais sont sur vires, confort ***...
Une voie superbe dans ce niveau.

Voir topo Camptocamp : cliquez ici


Dans L2, il faut être à l'aise dans le 5 à l'ancienne : équipement béton mais un peu éloigné...
Escalade superbe dans le style !
PA300466.JPG
L'arête du Belvédère juste à côté, autre voie facile
PA300475.JPG
La longueur majeure de la voie dont sort Emilie avec en fond les eaux turquoises du Verdon
PA300478.JPG
A la sortie de la voie, vue plongeante sur le Verdon
PA300482.JPG

Publié dans Escalade

Commenter cet article

Canyoning Verdon 30/07/2012 11:29


Et dire que j'ai mis 6h30 dans la voie à faire des grands balançiers pour tracter une allemande qui ne savait pas grimper.