Traversée des Dents de Lanfon

Publié le par Bruno W

Alpinisme hivernal aux Dents de Lanfon

Cette traversée est facile l'été (cotation PD-) mais l'hiver comment ça passe ? J'en avais eu quelques échos élogieux d'une tentative hivernale. Nous y étions quelques semaines avant et je voyais donc globalement à quoi ça ressemblait. La chute de neige de cette semaine était suffisante pour que l'aventure soit au rendez-vous sans qu'elle ne se transforme en véritable lutte... Quoique...


Traversée hivernale des Dents de Lanfon : PD + / AD (?), 150m (mais assez long développé)

Topo Camptocamp : cliquez ici


L'approche a été rapide (à pied) car la forêt est très peu enneigée et le champ sous le Col des Frêtes connaît une épaisseur max de 20 cm. En le remontant on se dit "mais y a pas de neige !". Avec le soleil de la veille le roher et les arbres de la face SW ont complètement sèché. Par contre la face E où démarre la voie est bien platrée.

PB180584.JPGPar contre la face E où démarre la voie est bien platrée.

Nous découvrons à l'attaque une cordée partie devant. Nous la suivrons dans le dédalle de câble qui louvoie jusqu'aux abords de la brèche. Puis nous suivrons l'arête, cherchant notre chemin car les sentes évoquées sur le topo sont tout bonnement sous la neige...

PB180586.JPGA l'attaque, premier pas de mixte


PB180588.JPGMixte au-dessus de la brèche entre la dent S et la 2e


PB180592.JPGPassage en mixte délicat, genre adhérence crampons sur dalle, contournable en traversée à gauche...


PB180593.JPGXav' sur une vire perchée et enneigée au-dessus du Lac d'Annecy et entouré de branchages


PB180594.JPGPetit passage en cheminée pour s'amuser

Pas de photo du sommet car la batterie de l'appareil a laché et parce que le soleil en route vers l'horizon nous a fait presser le pas. D'autant plus que le leader de la cordée avec qui nous progresions se souvenait d'une descente à chercher et pouvant être délicate de nuit... Nous sommes arrivés vers 16h au sommet, nous pouvions donc compter sur une bonne heure de jour pour chercher la descente. Et ben ça n'a pas été simple car les sentes bien marquées et les cairns étaient cachés sous la neige. Un bon moment perdu à louvoyer dans un lapiaz impressionnant puis nous retrouvons un gros cairn sur l'arête. Après ça la descente aura été épique et ponctuée de quelques courts rappels pour aller au plus direct et rejoindre le chemin qui traverse sous les Dents à la nuit noire. Plus qu'à remonter au Col des Frêtes pour basculer côté Ponnay chercher la voiture sous une lune qui contraste avec les lumières des villages de bord de lac...

Commenter cet article

Brigitte 02/08/2008 22:55

Quel plaisir de retrouver sur ces photos hivernales les passages de cet été ... J'imagine que la traversée du lapiaz n'a pas du être facile

Bruno W 15/08/2008 16:34


Effectivement la traversée du lapiaz partiellement enneigé a ressemblé à un joli glacier bien crevassé...


Massard Thomas 10/03/2008 13:38

Salut,Je t'écris pour te remercier pour ton topos sur ce site, celui ci nous a bien motivé pour faire les dents de lanfon en hiver, nous avons fait cette "course" ce dimanche, et franchement on est pas déçu, on à comparer cela à l'arrête des cosmiques par moment (avec des arbres en plus). Je pense qu'on a rencontré un petit peu moins de neige sur le parcours, mais le piolet dans l'herbe ça tient vraiment bien aussi! C'est vrai que la descente et pas évident, trouver le bon couloir nous à demandé pas mal de temps.  Dans l'ensemble superbe ! http://www.camptocamp.org/outings/121214/frBon continuation et bonne grimpe

Bruno W 10/03/2008 14:52

Salut,Et bien je te remercie de signaler l'intérêt que tu as porté à ces infos. Ca fait plaisir de voir que ça sert ! C'est effectivement une belle course en hiver. Concernant le planté de piolet dans l'herbe, c'est effectivement un ancrage bien opportun et parfois même salvateur, comme c'est souvent le cas dans les lignes plus raides dse massifs voisins ! Pour la descente, je me souviens qu'on avait aussi du mal, pas évident en hiver, à la tombée du jour et sans carte ! J'avais vu ton CR. Bonne continuation.