Voyage dans l'Haut-Delà Bauju

Publié le par Bruno W

Voyage dans l'Haut-Delà Bauju


ou l'enchaînement des 14 sommets de 2000m des Bauges
à ski et vélo en 10 jours

LA VIDEO
(Les 10 premières secondes sont en écran noir, c'est normal...)


 

Ce projet a pour origine un hommage à Romain Berger qui m'avait fait découvrir le massif à ski peu après mon arrivée dans la région. Romain Berger, jeune surfeur doué, naviguait sur les différents massifs à la recherche de bonnes conditions et surtout de pentes raides toujours plus audacieuses. Malheureusement à la veille du Derby de la Meije, auquel il se préparait, une plaque l'emporta le 1er avril 2004. Nous perdions un ami dynamique et bout-en-train, connaisseur et défricheur de belles pentes.


Ro.jpgRomain Berger : un ami dynamique et bout-en-train, connaisseur et défricheur de belles pentes

Son souvenir me donna envie de monter un projet pour lui rendre hommage :
Le lieu ? Chez lui : les Bauges, bien sûr !
Comment ? A ski, c'est comme ça qu'on a sympathisé.
Quoi ? Un enchaînement, un défi avec si possible de la pente raide !



Le même mois l'alpinisme connu une autre tragédie : la disparition de P. Berhault... qui me faisait rêver par ces voyages au long cours, ses enchaînements sans fin et sa vision qu'il transmettait à travers ses témoignages. Alors faisons deux coups d'une pierre ! C'est pourquoi en plus de l'enchaînement à ski de ces différents sommets, l'idée était de rejoindre le massif en VTT depuis Chambéry et de réaliser toutes les jonctions à pied ou à vélo.

Le projet était clair et posé sur le papier. Quelques financements plus tard, il ne restait plus qu'à attendre le moment opportun pour que conditions de neige et météo soient réunies. Début mars 2005, juste après une bonne chute de neige, la météo s'annonce bonne : FEU !

T.jpgLes différentes caractéristiques de ce "Voyage"


lessommets.jpg
Les 14 sommets qui font au moins 2000m dans les Bauges

 
Au final une aventure superbe car des conditions de neige excellentes au début, des rencontres avec des Baujus très sympathiques et accueillants. Un enchaînement qui s'est dans l'ensemble bien déroulé avec des amis très présents et 9 jours sur 10 de soleil ! Par contre cette météo splendide a eu ses effets perverses avec un réchauffement intense à partir du milieu de l'enchaînement, provoquant notamment une avalanche en face N de la pte d'Armène (10 personnes dessous, 2 décès). Pour nous, quelques départs ou avalanches nous auront valu quelques sueurs chaudes à la Dent de Cons et au Trélod mais heureusement sans dommage !

Du beau ski au final avec les itinéraires suivants :

- Mont Colombier en traversée (montée par la Combe aux chevaux et descente sur Ecole) :
une traversée jolie mais sans grand ski, le projet initial était de descendre par un couloir en versant nord mais l'intense brouillard nous a fait changé d'itinéraire. (voir topo)

- Dent d'Arclusaz par sa face E (4.3) :
Magnifique face, un peu courte mais qui s'enchaîne bien avec le Grd Para, attention aux coulées dans cette face ! (voir topo)

- Grand Para (face W en 4.2) :
Très belle descente également où l'on avait une neige encore bien froide. Faire attention aux risques de plaques. Préférer serrer les sapins en rive droite.
(voir topo).

- Arlicots (versant E en 4.2) :
L'arrivée au sommet des Arlicots nécessite un passage aérien sur arête qui laisse des souvenirs. Belle descente, un peu courte, rarement faite depuis le sommet. A enchaîner avec les Arces. (voir topo).

- Arces (face W, 4.?)
Face magnifique qui barre tout le fond du vallon de Bellevaux. Par contre il n'y a pas beaucoup de points d'ancrage dans la face, conditions stables obligatoires. Un jeune s'est déjà fait piégé en fin de saison... (voir topo)

- Pécloz (versant S, 4.3 court)
Très beau sommet pointu. Plusieurs couloirs sont possibles en versant S. Nous souhaitions descendre par la faille mais l'accident de la veille (10 personnes ensevelies) nous a décidé à rester sur l'itinéraire normal... (voir topo)

- Armène (versant SW, 3.?)
Belle petite face, la plus vite tracée des Bauges ? Elle chauffe par contre assez vite. (voir topo)

- Arcalod (face E, 5.1 / 5.2 E4)
Le plus haut sommet des Bauges et aussi le plus sérieux. Un cheminement le long d'un éperon exposé franchement E : soleil dès le lever... Praticable qlq jours par an au plus... (voir topo)

- Chaurionde (arête N en montée, arête E en traversée)
Pas vraiment de ski ici pour nous que nous parcourons en traversée d'arêtes ski sur le dos. Belle ambiance, généralement depuis par la station de Seythenex
(voir topo).

- Sambuy et petite Sambuy (remontée par le Banc de Lingale et descente station)
Une première ? La remontée du Banc de Lingale ne doit pas souvent être faite et pour cause, c'est vraiment pénible de remonter un champ de bosse...
(voir topo)

- Dent de Cons (par le Creux du Canyon, 4.2)
Assez joliecourse. Pour nous un grand moment de sueur à cause de conditions nivo pourries...
Montée et descente initialement prévue côté Seythenex...
(voir topo)

- Mont de la Coche (depuis Orgeval, 3.?)
Jolie randonnée tranquille dans un coin sauvage
(voir topo)

- Trélod (par le Dent des Portes, 3.?)
Une très belle randonnée un peu longue. Descente initialement prévue du couloir N mais l'avalanche partie dans les barres au lever de soleil nous a fait presser le pas...
(voir topo)

 

 
Dans cette belle aventure j'ai été soutenu et aidé par Xavier Tranchant, Thibault Saubusse, Kevin Pinte et Florent Pezet qui m'ont accompagné sur ces différents sommets au gré de leur disponibilité.

Publié dans Ski

Commenter cet article

fred06 06/06/2008 20:44

beau film et super virée alpine