Mixte Belledonnien - Acte II

Publié le par Bruno W

Goulotte "Rail de Poudre" à la Petite  Lance de Domène

Des échos retentissent : "Neige" est en bonne condition !  Notre dévolu du week-end tombera donc sur cette petite goulotte sympathique. Notre motivation va de pair avec la possibilité de corser l'affaire en cours de route si la forme et les conditions sont au rendez-vous.


Neige : D-, 500m
Rail de poudre : TD-, 500m


Voir topo camptocamp : cliquez ici ou topo de J. Weiss & S. Escande

Voir les commentaires de Yannick sur son blogPC220003.JPGLa face de la Petite Lance, vue du Habert du Mousset : Blanche est la ligne évidente à gauche.
Neige démarre dans le large cône plus à droite


Je me souviens du commentaire de Marc D. qui qlq temps avant s'était bien battu pôur sortir cette ligne faiblement enneigée. Aujourd'hui je me demande si nous n'allons pas plutôt nous noyer dans une neige pulvérulente... Mais ça a été tracé deux jours auparavant sans problème apparemment. Nous arrivons au pied après une approche qui se paye ... Depuis la Gorge il faut bien compter 2h (à bon rythme)... La face apparaît bien blanche, un peu de glace dans le bas et de beaux bastions rochers au sommet de la voie. Un coup d'oeil sur "Blanche" où  nous nous étions pris un but .  Ca a pas l'air mal mais il faudrait aller au pied pour s'assurer de l'épaisseur du rideau...

Yannick me propose de démarrer "light", soit sans corde pour ce couloir qui se présente comme une longue bande de "Neige". C'est parti. Première satisfaction : le couloir a purgé, du coup nous progressons un peu plus serein mais surtout plus vite car la neige est alors tassée. Nous arrivons dans un premier verrou, facile et ludique, il est vite franchi. Nous accédons rapidement au deuxième ressaut : 10 à 15 m en glace/neige plaquée à 80° max très court. Le troisième ressaut est aujourd'hui un passage du genre "touffe-tooling" sur 5 à 10m. La suite de neige est actuellement sans surprise : enneigement continu avec plus ou moins d'enfoncement selon les sections. Quant à Rail de poudre, c'est relativement sec mais bien tentant.

Nous repérons les lieux et perçevons deux possibilités. Nous choisirons de suivre grossièrement le grand dièdre évident de droite. Yannick, très motivé se lance, dans ce qui seront finalement les seules difficultés de la jouréne.
L1 : un passage en traversée  à l'entrée du dièdre pour chercher un épaulement facile.
L2 : départ dans l'axe du dièdre (75/80° herbe) puis sortie par la goulotte à gauche (rocher/herbe) et final dans une cheminée courte mais sportive quand la neige est pulvérulente !

La fin est vite avalée dans un brassage digne de ce nom puis nous arrivons au pied de la petite lance de Domène. Petite boutade : "On enchaîne avec l'arête maintenant ?!" puis on se jette dans le couloir de descente en voyant le jour blanc doucement arriver. Traversée pour rejoindre le col de la Sitre et nous retrouverons la voiture avec un sentiment de satisfaction et de journée remplie.

Au final Rail de Poudre est une escalade, en conditions sèches, qui nous est paru très intéressante mais exigeante. Et ce d'autant plus qu'il est difficile de protéger tellement le rocher est compact. Aussi nous avons passé la moitié du temps dans les longueurs à la recherche d'un emplacement de relais...


Yannick à la sortie du ressaut en glace de Neige
PC220005.JPG

Troisième et dernier ressaut de "Neige" dans les conditions actuelles
PC220008.JPG

Au départ de la variante directe "Rail de Poudre" :
traversée  à l'entrée du dièdre pour chercher un épaulement facile
(il n'y a pas de penchage :-)
PC220014.JPG

Au départ de L2 : on devine le flanc du dièdre dans le coin supérieur de la photo. Yannick partira à gauche en direction d'une goulotte masquée qui sauvera bien la mise. Conditions sèches qui offrent une escalade exigeante...
PC220015.JPG

Les cascades du Boulon, c'est à dire celles sous Jean Collet, en rive droite du Vorz, vues depuis le sentier qui rejoint le habert du Mousset.
PC220020.JPG

Commenter cet article

Yannick 23/12/2007 21:10

En effet, de bons moments passés en tête dans ces 2 longueurs en mixte : ça me rappelle un peu les longueurs mixtes des faces nord des Ecrins.Heureusement qu'il n'y avait pas de glace, c'était plus fun :-) Mais heureusement qu'on avait pris des lames...