Goulotte de l'Arche au Ranc deTraversier (Vercors)

Publié le par Bruno W

Neige, glace et mixte en Vercors
dans une ligne facile mais redoutablement esthétique !


P2210037.JPG

Le Vercors s'apparentera bientôt à un terrain de jeu idéal pour la goulotte. Certes les lignes dépassent difficilement les 250m mais l'approche plutôt réduite et le cadre calcaire inhabituel pour le genre peuvent compenser. Toujours à la recherche de nouvelles lignes à parcourir, j'ai suivi les traces de Seb Escande qui prépare son Tome 2 de "Alpinisme Hivernal".

Il me décrivit cette ligne comme facile mais très belle dans une ambiance fantastique. Il ne m'en faut pas plus pour me convaincre de  prendre une journée y emmener un copain. Dès l'approche la ligne semble pleine de mystère car elle ne se dévoile pas et seule l'attaque est visible.

Dès les premiers pas dans la ligne un ou deux ressauts permettent de se tester et de faire demi-tour au cas où. Et plus on monte plus l'ambiance est présente : plus la ligne s'encaisse et la ligne de fuite se prolonge. Quelques ressauts de plus en plus "délicats" (sans être très durs) et l'on rejoint une vire où quelques instants d'hésitations semeront le trouble : Où est passé la goulotte ? Une courte traversée vous fait alors prendre pied dans un des plus étroits couloirs qui soit (1m max). L'ambiance est à son paroxysme ! Une longueur plus tard on passe le dernier ressaut sous de belles corniches... et l'on se rétablit sur le plateau du Vercors. A l'image de la goulotte W du Granier, c'es un changement radical d'ambiance : on passe de pentes très raides à une débonnaire platitude !


Goulotte de l'Arche : D-, 250m
Voir topo Camptocamp (cliquez ici) ou Tome 2 de "Alpinisme Hivernal" (à venir)




P2210041.JPGPremier pas dans la goulotte, l'ambiance est encore ouverte.
Un peu de glace : les conditions paraissent bonnes.


P2210042.JPGDeuxième ressaut : dièdre d'une dizaine de mètres en glace/mixte en bordure d'une tour caractéristique


P2210046.JPGL3 et L4 : remontée d'un couloir de neige (45°) entre les tours. Très belle ambiance et progression facile et rapide jusqu'au prochain ressaut quasi-vertical mais très court en neige plaquée (fin de L4)



P2210051.JPGL5 : ligne encaissée et ressaut raide pour s'en échapper.



P2210054.JPGArrivée sur la vire (L5). La goulotte semble d'abord s'arrêta là, au milieu de nul part. Mais en cherchant un tantinet on trouve rapidement la suite, et quelle suite...



pano-copie-1.jpgLa voici la suite, un couloir facile mais très beau que l'on remonte sur une longueur et demi avant de trouver l'ultime ressaut mixte



P2210065.JPGAprès le dernier ressaut, on sort rapidement dans des pentes de neige soutenues.


P2210069.JPGPascal arrive au réta de sortie. Derrière lui la fameuse arche dans le rocher qui est à l'origine du nom de la goulotte

Une très belle ligne où les difficultés sont toujours sur des sections très courtes et particulièrement bien protégeables. Elle me paraît donc idyllique pour une initiation à la goulotte, tant pour un premier de cordée peu expérimentée qui devrait pouvoir s'affranchir de son appréhension en protégeant au tant qu'il le désire, que pour un second qui profitera pleinement d'une ambiance superbe et d'un esthétisme redoutable !

Commenter cet article

Rémi D. 21/02/2009 11:27

Un immense merci pour cette idée de course grandiose ! Si tu en as d'autres comme ça aussi belle et pas plus dure, je suis preneur. @+

Bruno W 23/02/2009 16:13


Salut, tu devrais encore trouver qlq idées sur ce blog. Sinon il va falloir attendre le futur Tome 2 de Alpinisme Hivernal en Dauphiné (Vercors Chartreuse) de Seb Escande et Jerome Weiss.
Merci pour ton intérêt et bonne continuation