Goulotte centrale à Combe Oursière (Taillefer)

Publié le par Bruno W

Ligne facile mais néanmoins sympathique pour l'initiation


Après la journée de la veille à la Scia on se demandait bien ce qu'on pourrait faire. Sachant qu'on devient peu à peu fainéants et que la nuit risque d'être courte... Direction donc le massif du Taillefer où il semble qu'il est moins neigé. Direction  ensuite le sommet de Combe Oursière à l'approche relativement courte : 600m de déniv pour une bonne heure de marche quand la route est déneigée.


J'avais déjà fait connaissance avec ce sommet lors de notre parcours de la goulotte de droite. Ligne facile mais longue j'en avais conclu  un réel intérêt pour une initiation. Nous récidivons dans la goulotte centrale un ton normalement au-dessus d'un point de vue technique. Le dénivelée est équivalent à la précédente (environ 600m).

Finalement cette ligne est très similaire à la goulotte de droite à différents points de vue : technique, longueur, ambiance, protection, etc. Les ressauts sont tous assez faciles mais le rocher assez  compact autour demande un peu d'expérience ou de recherche pour se protéger efficacement. La ligne est constituée par des pentes de neige à  globalement 50° plus ou moins encaissées et entrecoupées de quelques raides mais courts ressauts (glace ou plaquage). Puis dans le haut elle gagne un point par rapport à sa voisine pour sa variété : le cheminement suivi à l'ouverture quitte le monotone couloir pour un rejoindre un gendarme et sortir par des pentes de neige et mixte.

Une jolie ligne à entreprendre en initiation ou pour l'entraînement à de plus longues sorties. A noter qu'il sera plus facile d'avoir de bonnes conditions dans la goulotte de droite, plus encaissée et tout en neige.


Goulotte centrale : AD+/D-, 650m
Topo Camptocamp (cliquez ici)
ou topo papier "Alpinisme Hivernal en Dauphiné"


topo-copie-3.jpgTopo-photo de la face (photo prise en février). La face est actuellement beaucoup moins enneigée et les lignes plus évidentes et ésthétiques.



P3070143.JPGPremier passage raide qui marque le début de la ligne, juste à droite des cascades de la Cabane.
Ce passage ne sera plus très longtemps en condition...




P3070145.JPGOn sort de la première partie qui longe les cascades et nous découvrons la goulotte proprement dit au-dessus de nous. On devine l'encaissement très esthétique mais finalement de courte durée.


P3070149.JPGRessauts de glace (2) dans la goulotte. Très bonne glace brochable.


P3070151.JPGUn peu plus haut encore un passage raide en glace fine. Ce passage ne sera plus en condition au prochain coup de chaud : glace fine et eau qui coule dessous.
Mais il est surement contournable par la gauche.



P3070155.JPGLe fameux gendarme que l'on lorgne pendant toute l'ascension. On le rejoint dans la partie supérieure. Son accès est défendu par un court ressaut en mixte facile (M2). Au-delà ce sont dse pentes de neige faciles mais encore assez longues qui mènent au sommet.

Commenter cet article