La Route du Rhum au Petit Badon (Belledonne)

Publié le par Bruno W

Goulotte mixte dans une face nord belledonnienne particulièrement sauvage !


La face nord du Petit Badon est située juste au-dessus du refuge de Combe Madame. Il s'agit d'une face relativement haute (500m) et large où se cotoient de vagues couloirs et éperons dans une ambiance très sauvage, voire austère ! Les goulottes n'ont ici que le nom : les lignes sont très ouvertes sur la face et non encaissées comme le voudrait le terme. Cela leur confère d'autant plus d'ambiance. Imaginez-vous dans un dièdre raide en mixte avec de part et d'autre des dalles recouvertes de verglas dont n'émergent que difficilement quelques éclats gneissiques très compacts... L'ambiance serait presque chamoniarde au pied du ressaut principal alors que l'on découvre les longueurs clés. Superbe !


La Route du Rhum se subdivise plus ou moins en trois partie. La première commune à "On ne badine pas avec Badon" remonte un dièdre englacé puis une dalle plaquée pour déboucher dans de raides pentes de neige. On part alors à gauche en direction d'un dièdre mal marqué du bas. La seconde partie commence ici. C'est aussi là que l'on commence vraiment à grimper. La longueur mixte qui suit est la plus délicate (M4+ ?) mais vraiment superbe. On poursuit dans l'axe du dièdre sur une deuxième longueur puis on s'en échappe vers la droite pour retrouver une pente de neige entrecoupée de quelques petits ressauts. Une dernière longueur de mixte pas si évidente (M4+), une pente de neige et l'on  rattrape l'arête sommitale. Cette troisième et dernière partie est de courte durée mais néanmoins magnifique. L'ambiance est clairement au rendez-vous : équilibre sur le fil d'une arête très aérienne au-dessus de toute la ligne ! Enfin la descente n'est plus qu'une formalité et se fait tranquillement et très rapidement. A moins de poursuivre jusqu'au sommet du Petit Badon, mais c'est encore une autre histoire...

Une face nord  qui serait la plus belle du Massif (cf. topo Escande & Weiss) à juste titre pour une ambiance particulière digne de massif de plus haute renommée et où la solitude est garantie. Un itinéraire varié, esthétique et suffisamment long pour avoir la sensation d'une journée bien remplie et d'avoir vraiment réalisé une belle ascension. Une fois encore un grand merci aux ouvreurs (J. Weiss, S. Escande, O. Chatel, E. Lemeur) pour nous faire profiter d'un tel plaisir !



La Route du Rhum : D+/TD-, 450m
Voir topo Camptocamp : cliquez ici
ou topo papier "Alpinisme Hvernal en Dauphiné"



Topo - photo de la face du Petit Badon
vu du refuge de Combe Madame
topo-copie-4.jpg


Topo - Photo de la ligne "La route du rhum"
topo2-copie-1.jpg

Photos de la ligne
P3150165cop.jpgL1 : dièdre / goulotte en neige plaquée par les coulées de neige humide descendue quelques jours avant


P3150169.JPGL2 : dalles/éperons recouvertes de même de neige plaquée


P3150174cop.jpgJuste au-dessus dans la pente de neige suspendue. Au-dessus de Aurélien la longueur clé de "On ne badine pas avec le Badon" sans un pet de glace. On se rabattera sur la "Route du Rhum".


P3150178.JPGEt c'est parti pour le mixte ! Dalle verglacée puis dièdre mixte avec un ou deux réta bien techniques ! Le rocher permet de bien se protéger quand les fissures sont dégagées ou pas bouchées...


P3150194.JPGAlex des Estables s'est perdu : il croyait être sur une des étapes de la Pierra Menta et au lieu des skis au pied il se retrouve avec deux piolets dans les mains... Allez comprendre. Alex sort du dièdre.
La raideur et l'ambiance "face nord" se font ben sentir...



P3150198.JPG
Longueur de mixte suivante : on poursuit dans un dièdre partiellement englacé. Escalade technique et extrêmement esthétique ! Aurélien s'exclamait : "C'est démentiel, c'est magnifique !" en jonglant entre crochetage de lame et plaquage...


P3150202cop.jpgAu tour d'Alex de jongler avec les différentes possibilités du mixte... La même longueur vue de au-dessus. Aussi beau qu'intéressant à grimper, ces longueurs sont assurément parmi les plus belles du massif.




P3150205.JPG
Au-delà du ressaut mixte principal, on ne tarde pas à rejoindre un second ressaut. Plus court, il demande encore quelques efforts pour être franchi.


P3150207cop.jpgAlex dans le ressaut supérieur. Les pas ne sont pas si faciles et l'on va de réta en réta parfois précaires. La ligne de fuite est franchement sympa et bientôt nous pourrons encore plus en profiter...


P3150210.JPGEn effet depuis cette élégante et aérienne arête de sortie, nous profitons pleinement d'une vue plongeante sur la face d'où nous sortons ! Ambiance, ambiance... Attention quelques nombreux blocs branlants demandent quelques précautions d'usage avant traction... De l'antécime au-dessus la descente est très simple par un couloir de neige (moins d'une heure du sommet à l'attaque).


PICT0011.JPGPour changer, une photo du photographe sur l'arête de sortie juste sous l'antécime. La pause ridicule est à l'image de l'ambiance dans laquelle nous avons passé la journée... En arrière plan, le Mouchillon vu de profil.


Une ascension qui restera dans les mémoires pour sa beauté, sa longueur, les bons moments passés dedans. Les rigolades, la fatigue, les mouvements, que de souvenirs déjà... Certainement la plus belle ascension de la saison. Une ligne à franchement conseillée mais à n'aborder qu'avec un minimum obligatoire d'aisance en mixte. Cet itinéraire côté D+ (topo Escande & Weiss) est bien plus technique que les autres lignes de la même cotation (Scia, Grasse Matinée, Escombailles, Sorbier Fondu, North Way, etc). A nos humbles avis une cotation TD ne serait pas utopique...

Commenter cet article

Yan 18/03/2008 16:38

Argh....J'ai envie d'y aller, ça a l'air trop jouissif !!!!

olivier c 17/03/2008 15:59

Salut Bruno,Bravo !!!!Enfin ! Enfin des repetiteurs ! Oui - je partage ton avis - pour le moment, la plus belle ligne de Belledonne... mais je ne suis pas objectif , j'y suis attache :-)Olivier.

Bruno W 17/03/2008 16:58

C'est en toute objectivité que je déclare cette ligne parmi les plus belles (la plus belle ?) de Belledonne. Ceci dit mes compagnons de cordée du jour ne sont pas étrangers à cet immense plaisir ! Je pense quand même aujourd'hui avoir un peu de recul avec toutes les lignes que j'ai pu répéter cette hiver en Belledonne et Taillefer... :-)

Millepattes 17/03/2008 09:42

Salut Bruno,Bravo pour cette belle ligne.Les photos donnent vraiment envie.Il faut compter combien pour l'approche ?A bientôt,Yan

Bruno W 17/03/2008 10:01

Ah c'est vraiment une très belle ligne !Par contre avec la neige qui tombe en ce moment je ne sais pas comment ça va évoluer... il faudra sûrement encore attendre que ça transforme et ça semble avoir du mal vu le brassage auquel on a eu le droit dans la pente final. Un gros redoux est indispensable pour avoir de bonnes conditions. Sinon pour l'approche, comme dit dans le topo il faut compter 2h à 2h30 pour 950m de déniv. A+