Fissure en Arc de Cercle au Gerbier (Vercors)

Publié le par Bruno W

Escalade épurée et variée...


Le bouclier est du Gerbier présente une multitude de voies. Peu d'entre elles peuvent se parcourir totalement en libre. La Fissure en Arc de Cercle fait partie de celle-ci et se déroule dans un niveau de difficultés abordables (6b max et obl.). D'autre part son rééquipement (relais et qlq points) sur spits diminuent l'engagement sans en faire une voie sportive. Enfin le déséquipement des derniers rappels (R6, R7 et R8 en mai 2008) "oblige" à sortir par le haut. Les 100m sommitaux ne sont plus du tout équipé et nécéssitent une certaine recherche d'itinéraire.

Cette voie présente finalement 4 très belles longueurs au départ, qui sont les plus difficiles. Les suivantes sont plus faciles et moins intéressantes jusqu'au 6b/6b+ du haut très joli. La suite est du terrain montagne chargé d'histoire où la vigilance est de mise. Arrivés sur les arêtes, il faudra les traverser (PD) pour sortir et conclure la journée. Une escalade donc très variée où les difficultés vont decrescendo...


Fissure en Arc de Cercle : TD+, 400m
Topo camptocamp :
cliquez ici


Topo-photo de la voie



Photos de la voie

Arrivés à l'attaque, la fissure se repère de loin. Un spit à qlq mètres du sol balise le départ.


Première longueur : ça va crescendo, du 4+ qui réveille au 6a (obl), très joli.


L2 : superbe longueur, malgré l'herbe. Le haut est très beau car épuré. Grimpe technique !


Toujours du 6b, moins typé fissure mais plus dalle. Très joli mais un peu court.
A enchaîner avec le 6a qui suit.



Dans le crochet à droite, Xav' sort du mur en (petit) 6a.


Traversée de vires herbeuses (3) pour revenir à gauche.


Xav' me rejoint au relais au pied de la dernière longueur qui grimpe : 6b/6b+.
Cette dernière longueur est bien athlétique et superbe.
Après selon la descente choisie (Double Brèche ou ¨Pas de l'Oeille) c'est encore long...

Publié dans Escalade

Commenter cet article