Coran Alternatif au Gerbier (Vercors)

Publié le par Bruno W

Superbe escalade calcaire partiellement équipée

Je suis récemment allé parcourir la célèbre Fissure en Arc de Cercle au Gerbier. Cet itinéraire m'avait paru intéressant pour les belles longueurs de départ mais pénible pour la sortie herbeuse et les dernières longueurs sans grand intérêt. Ca a été l'occasion de repérer une voisine au style bien différent qui semblait partir dans de grandes dalles compactes sublimes : Coran Alternatif.

Le créneau météo est bon, le rocher suffisamment compact pour vite sècher après les dernières pluies et les compagnons de cordées bien motivés. C'est donc parti ! L'attaque est assez facile à trouver car l'éperon de départ se différencie facilement de la face. Les deux premières longueurs nous permettent de s'échauffer doucement dans l'ambiance rafraîchie par les nombreux nuages et un vent de nord frisquet. Les longueurs qui suivent sont à la hauteur de leur réputation : magnifiques dalles techniques ! Vraiment superbe ! La suite, plus facile, est également moins équipée. Elle reste intéressante car ça grimpe encore et le caillou est globalement très correct. Enfin la descente en rappel permet de ne pas finir par les pentes d'herbes sommitales et de rapidement retrouver l'attaque.

Une voie donc très belle, bien technique dans les dalles et bien TA pour la suite. Une combinaison qui rend cette voie d'autant plus intéressante. A conseiller sans modération !


Coran Alternatif : TD+, 250m, 6c max, 6a+ obl
Topo Camptocamp :
cliquez ici


Topo-photo de la voie


Photos de la voie

Arnaud démarre doucement dans L2 en découvrant le style TATA calcaire...


Et hop, de retour dans le nuage comme aux habitudes du moment. Et tout ça dans un léger vent de nord bien sensible qui rafraîchit nettement l'ambiance ! Ici L3, très courte mais superbe !


Une des premières éclaircies. Aurait-t-on le droit à une mer de nuages ?!


Jeff, paisible, remonte L4 toujours aussi belle.


Puis il prend la tête pour L5 qui présente un court pas délicat en dalle


Contournement du toit bien visible du bas en L6 : joli passage


L7 : une fissure mal commode où l'art du coincement de corps pourra servir sans ménagement !


Dernière longueur qui demande encore un effort : jolie fissure très raide en 6a.

Publié dans Escalade

Commenter cet article