Anopham à la Combe La Roche (Queyras)

Publié le par Bruno W

Petite voie tranquille pour une météo annoncée orageuse


Le Queyras est un massif plutôt sauvage qui connaît quelques escalades assez intéressantes bien que souvent courtes. Vu la météo annoncée orageuse dès la mi-journée, nous cherchons un itinéraire "cool" et pas engagé. On optera pour "Anopham" : une voie de 6 longueurs quasiment sans approche qui comporte une échappatoire à mi-voie.

La voie se déroule dans une large face au mauvais rocher et plutôt arbustif. La voie navigue dans la seule partie où le rocher paraît beau et de qualité. elle se déroule en deux parties disctinctes : la première en 4 courtes longueurs donne accès à une large vire inclinée d'où il est possible de facilement s'échapper. La seconde partie démarre de cette vire pour deux grandes longueurs qui permettent de rejoindre le sommet de la barre. L'escalade est homogène dans le 5 avec quelques pas un peu plus dur (5+ max, un pas de 6a).

La descente se fait par un alpage de toute beauté en début de saison : un grand champ plat gavé de fleurs aux multiples couleurs. Ce replat est surplombé par une superbe falaise (Beaudouis) qui appelle à d'autres escalades, plus dures (6c+ max).


Anopham : D+, 5c max et obl, 150m
Voir topo camptocamp :
cliquez ici


Topo-photo de la voie


Photos de la voie
Emilie démarre en L1, une jolie mais courte longueur


Bien plus haut, vue sur R3 : "Y'a un peu d'ambiance quand même !"


A la sortie du premier ressaut, arrivée sur un petit éperon


Puis ça repart depuis la vire pour une grande longueur en dalle plutôt fine


La partie haute de la falaise présente un grand mur très beau de par ses couleurs que l'on voit à gauche sur la photo. Mais la voie navigue au plus facile pour rester homogène et du coup on en profite pas vraiment...


L'alpage magnifique de Pra Premier et la falaise de Beaudouis qui appelle à une nouvelle escalade
(couennes et grandes voies)

Publié dans Escalade

Commenter cet article