Arête N à la Pte d'Amont (Ecrins)

Publié le par Bruno W

Une arête longue, aérienne et superbe pour basculer de la Selle au Soreiller


La pointe d'Amont est un sommet absolument quelconque situé sur une crête aux multiples sommets qui s'étend de l'Aiguille du Plat de la Selle à la Gandolière, séparant ainsi le vallon de la Selle du cirque du Soreiller. L'architecture du versant N de cette crête attire l'oeil car de nombreux piliers et couloirs s'en détachent. Parmi les couloirs le plus connu, notamment des skieurs, est le couloir N de Burlan et parmi les piliers seul l'arête N de la Pte d'Amont est encore parcourue aujourd'hui.

Cette arête s'élève sur un peu plus de 500m comme un fil d'ariane qui rejoindrait le vallon de la Selle à la crête sommitale. Et plus on monte, plus le fil de l'arête se raidit jusqu'à atteindre la verticalité. L'escalade devient alors aérienne et gazeuse sur un rocher superbe. Le plaisir de tirer des longueurs en protégeant et réfléchissant à la gestuelle prend ainsi le pas sur le plaisir de progresser à corde tendue sur un caillou de qualité. Enfin quitte à rester sur du beau rocher on finit sur l'Aiguille Centrale du Soreiller (voisine de la Pte d'Amont). L'arête qui y mène, bien que courte, permet de finir en toute beauté. L'ascension est véritablement complète et variée.

En bref une course à recommander absolument, un petit bijou . Cette course comblera toutes les facettes de ce que le grimpeur montagnard peut rechercher par la qualité du caillou, la beauté de l'escalade, la présence d'une réelle ambiance , une certaine envergure, une approche réduite et un final dans un cirque accueillant.


Arête N : D, 550m
Voir topo Camptocamp  : cliquez ici


Vue d'ensemble de l'arête au soleil couchant depuis le refuge de la Selle


Photos de l'arête
Après le premier ressaut, on a déjà parcouru un petit bout.


Dans la dalle marquant le début du deuxième ressaut


Juste après cette dalle, il faut traverser largement sur une vire bien marquée


Panorama sur le cirque de la Selle avec de gauche à droite :
le Pic de la Grave, la Pte Thorant, le Râteau et la Meije


Emilie en finit avec la deuxième longueur qui grimpe dans le second ressaut.
L'ambiance apparaît doucement mais sûrement



Fin de la longueur suivante où se situe le crux de la voie,
un bon 5b montagne où le poids du sac se fait sentir


Après le contournement du gendarme, on poursuit près du fil à corde tendue.


Sommet de l'arête marquée par une courte section horizontale. Ensuite on rejoint la vire qui permet de sortir au sommet de l'Aiguille Centrale du Soreiller


La pointe d'Amont derrière Emilie.


Et ça y est le sommet de l'Aiguille Centrale du Soreiller.

Publié dans Alpinisme

Commenter cet article

carambaole 26/07/2008 21:21

beau blog que je découvre via l'actualité d'over blog