Voie Madier à la Dibona (Ecrins)

Publié le par Bruno W

Escalade historique au soleil et sur un caillou exceptionnel


L'Aiguille de la Dibona n'est plus à présenter. Les escalades sont suffisamment prestigieuses pour que le cirque du Soreiller soit l' un des sites les plus fréquentés du massif. La beauté du caillou, la présence du soleil, l'approche débonnaire, bref rien que l'on ne saurait rejeter... Parmi les nombreuses voies de la Dibona, seules deux typés TA sont régulièrement parcourues : la voie des Savoyards et plus encore la Madier. Nous profiterons d'une basse fréquentation (c'est le 2e effet Tour de France...) pour visiter la seconde.

Cette voie suit un dièdre évident bien repérable du refuge avec notamment un passage atypique en tunnel. Ensuite on s'échappe du dièdre par un passage en toit aérien mais facile. Rapidement on découvre alors la vire Boell et la terrifiante fissure Madier... Un grand moment... Il s'agit véritablement du crux de la voie. Cette longueur de 40m en 6a/b à protéger est un bon cran au-dessus des autres. Il faudra savoir remonter cette fissure large et évasée tout en placant ses friends ou en remontant le seul adapté à la largeur régulière des 5 premiers mètres... Passé cette fissure, la voie Madier proprement dite est finit. A partir des cannelures Stoffer, la suite peut alors se faire par les dernières longueurs de Visite Obligatoire ou mieux par les fameuses cannelures puis la dalle Livanos. Cette dernière possibilité permet de continuer dans le style TA.

Une voie au final très jolie, aux relais bétons, qui se protège plutôt bien et qui laissera assurément des souvenirs si l'on parcourt LA fissure Madier...


Voie Madier : TD, 6a/b max, 300m
Voir topo camptocamp :
cliquez ici


Topo-photo de la voie


Photos de la voie
Fabien sort de l'amusant tunnel


Dans L2, on traverse largement à gauche dans une très belle dalle


Plus haut, le franchissement du toit se fait sur de superbes bacs qui contrastent avec les rondeurs précédentes


Fabien en finit avec la raide fissure Madier qui nous aura donné bien des sueurs


Dans la dalle Livanos, c'est encore très jolie et ça déroule bien...


Sortie au sommet de la Dibona toujours aussi effilée

Publié dans Escalade

Commenter cet article

fabrice 28/08/2008 14:27

C'est quoi la taille du camalot dans la fissure, 2 , 3 ???Merci!

Bruno W 28/08/2008 20:03


Ben en fait je sais plus les quels j'avais emmené... Je dirais 2 et 2,5. je pense pas 3.
Bonne grimpe


Brigitte 02/08/2008 22:51

J'ai fait la Madier Boell Stofer, et le tunnel en tête , je trouvais déjà ça chaud ;-)Et les cannelures stofer aussi :-)

Dada 26/07/2008 18:20

BonjourC'est un plaisir de découvrir une si belle tranche de vie.Peut être qu'un jour j'essaierai une ascension !Les photos sont magnifiques.Envie de partager cette liberté.Bonne ContinuationJe recommande de suite votre blog à un ami, amoureux de la montagne également.@micalement