Enchaînement au Corno Stella (Argentera)

Publié le par Bruno W

Une très belle face au caillou absolument exceptionnel,
et tout ça presque rien que pour nous !



Le Corno Stella n'est pas le sommet alpin le plus connu... et pourtant quelle classe, quel caillou ! L'approche au refuge permet de découvrir un très beau site. On s'élève dans un forêt de mélezin pour déboucher sur un beau replat d'où l'on découvre un large cirque fermé par le lourd sommet de l'Argentera (3300m). Puis l'on poursuit la remontée du vallon pour découvrir tardivement une haute face, raide et compacte, en bref impressionante : le Corno Stella... On finit la remontée les yeux rivés sur la face jusqu'au refuge. Et quel refuge ! Le gardien l'a surnommé le "Zen Boat"... A le voir il n'y nul doute à envisager le caractère et les fondements humanistes du personnage... Nous n'avons pas encore touché le caillou que déjà nous sommes séduits, envoutés, par ces lieux calmes et sauvages et surtout magnifiques !

Concernant l'escalade elle-même, la face SW du Corno présente pas loin d'une centaine de voies... Il faudra donc bien choisir. Ca tombe bien notre topo l'a fait pour nous. Ce sera Regalami un Sorriso ("Offre moi un sourire") pour la partie inférieure et la Campia pour la partie supérieure. Un enchaînement semble-t-il logique et élégant. Ca représente un ensemble de 450m pour une quinzaine de longueurs en 5+/6a max.

Au petit matin nous démarrons dans la douceur d'un mois d'août en compagnie d'une très sympathique cordée d'Italiens. Le caillou est superbe dès le départ : compact et sculpté, avec un bon grain. L'escalade bien équipée va bon train et tout se déroule superbement : un régal ! Nous rejoignons la vire médiane qui coupe un peu l'ambiance mais presque pas la grimpe. Nous sommes donc au pied de la raide partie supérieure que l'on franchira au plus facile par la voie Campia. Un itinéraire historique qui a connu ces dernières années un rééquipement partiel... puis un déséquipement de ce rééquipement... bref, une vaste polémique autour de ce qu'est et devrait être un itinéraire historique classé "Terrain d'Aventure". Nous nous y engageons non sans un zeste d'hésitation, suivi par la cordée d'Italiens qui attend qu'on lui montre le chemin. La grimpe est encore plus belle que dans le bas, l'équipement sur pitons très abondants et l'itinéraire finalement logique. C'est extraordinaire comme le caillou est sculpté ! On se croirait presque en Corse dans certaines sections ; imaginez du 4+ vertical sur pitons, sans que ce soit en cheminée ! Hallucinant !

Arrivée rapide au sommet non sans un petit regret : un morceau en plus ? Non, il  n'y a pas ? Bon quand est-ce qu'on revient ?


Regalami un sorriso : TD-, 6a max, 250m
Voir topo Camptocamp :
cliquez ici

Voie Campia : D+, 5/5+ max, 200m
Voir topo Camptocamp :
cliquez ici


Topo-photo de la voie


Photos de la voie
Découverte du cirque du refuge Bozano, fermé par le massif sommet de l'Argentera


Le refuge Bozano ou "Zen Boat" et l'imposante face SW du corno Stella


Emilie au départ de Regalami, de la dalle et encore de la dalle, mais sur quel rocher...


Une cordée d'Italiens fort sympathiques dans la voisine Plastro d'Oscar


Emilie en finit déjà avec les dalles sculptées de Regalami


Et sans trainer, on poursuit par la Campia. Toujours plus raide, toujours plus sauvage, toujours plus beau !


Emilie à R2 de la Campia, et déjà de l'ambiance...


Grimpe superbe dans L3, cheminement astucieux dans cette longueur où l'on ne doit pas suivre tous les pitons au risque de se retrouver dans des difficultés d'un autre ordre...


Un peu plus haut, après une traversée délicate, on remonte un mur vertical en 4+ !!! Le rocher es dans cette section particulièrement remarquable : sculpté comme en Corse on navigue de bac en bac !


On rejoint ensuite rapidement la bande de quartz bien visible depuis le refuge et qui marque la proximité de la sortie...


Et voilà nous sommes au sommet et savourons quelques instants la solitude en ces lieux, nous remémorant déjà ces quelques beaux passages d'escalade. Pas de difficulté particulière mais un caillou frachement superbe. Assurément il faudra revenir...

Publié dans Alpinisme

Commenter cet article

fabrice 20/08/2008 11:17

Nous avions également fait un séjour qui partait de la cougourde jusqu'à ce fameux corno stella avec la même voie, j'en garde un excellent souvenir, le coin est fabuleux!

Bruno W 20/08/2008 12:32


J'ai vu ça au retour. C'est clair que le coin est superbe. On nous a conseillé plein d'autres voies à faire sur les deux sommets. Qu'une envie c'est d'y retourner...