Cactus au Peney (Bauges)

Publié le par Bruno W

Une voie courte mais intense !

La falaise du Peney, petit "Presles" des Chambériens, permet de s'échapper entre deux rendez-vous pour un beau moment de grimpe. L'avantage d'y aller en automne, c'est de profiter pleinement des couleurs flamboyantes des forêts que l'on surplombe mais parfois aussi de passer au-dessus de la mer de nuage qui emplit la cluse chambérienne.

Notre choix s'est porté sur cette voie pour son faible nombre de longueurs au vu du temps disponible mais aussi parce que certains grimpeurs semblaient faire un éloge tout particulier aux deux longueurs centrales... La voie débute par deux longueurs pas très dures qui permettent de se chauffer. A condtion bien sûr de démarrer par la variante "Ainsi soit-il". Ensuite arrivent les deux fameuses longueurs qui constituent les sections clés de la voie. Deux longueurs effectivement magnifiques mais ô combient exigeantes ! Le "6c" est terriblement athlétique (ce ne serait pas plutôt 6c+/7a d'ailleurs ?) et le 7a très technique ! Une combinaison très sympa sur un rocher vraiment très beau pour le site. Les deux dernières longueurs n'ont rien d'exceptionnelles mais permettent de sortir au sommet et de prolonger l'escalade.

Une voie très sympa dans l'ensemble bénéficiant de deux longueurs particulièrement belles ! Les cotations nous ont paru bien serrées, notamment pour le "6c" qui paraît bien illusoire...



Cactus : ED-, 200m
Voir topo Camptocamp :
cliquez ici


Jeff s'échauffe à son tour. En arrière plan les couleurs d'automne apparaissent entre deux nuages


Dans L2, un peu plus de brumes et de plats à tenir...


Au tour de Jeff. L3 en 6c d'après le topo. Sûrement un 6c+/7a plutôt typé conti dans un dévers marqué où les bacs se font rares. Très belle longueur.


Le sac entre les jambes, je rejoins péniblement le relais. La séance de bloc de la veille était une c...


Et Jeff repars les bras bien entamé pour ce superbe 7a technique plutôt en dalle cette fois-ci.


Et ça y est ça grimpe !


Dalle technique à petite prise...


Récompense de notre acharnement à avoir grimper dans le nuage : soleil au sommet !


Dernière longueur histoire de sortir par le haut. Nettoyage, nettoyage...

Publié dans Escalade

Commenter cet article