Goulotte de Muretouse à Malaval (Ecrins)

Publié le par Bruno W

Belle et discrète petite ligne de la Hte-Romanche


Cette petite cascade se cache non loin de la célèbre Erection un peu plus en amont dans une gorge encaissée où il est facile de repérer sa voisine Cagade. Les conditions de Muretouse sont difficiles à estimer depuis la route mais la trace qui y mène est un bon indicateur !

Après une journée à errer dans Cagade en attendant notre tour, nous serons seuls pour profiter de cette ligne très sympathique. Les longueurs se dévoilent au fur et à mesure, à l'occasion d'un virage ou d'un réta. Elles grimpent toutes sans être très difficiles. Les relais sont confortables (excepté peut-être R1 intermédiaire à gauche dans le rocher). Et l'on finit par une très jolie longueur type canyon en rocher arrondi et poli. Belle ambiance et belle grimpe.

Côté condition (30/12/08), la cascade était formée et permettait le passage mais semble plus "dur" que dans la description C2C. Notamment pour L3 qui présentait quelques mètres à 85° et la deuxième moitié de L4 plus raide que le 70/75° annoncé. La glace était globalement de bonne qualité ; très rarement "sorbet", plus souvent cassante mais facilité par les nombreux passages. Par contre l'épaisseur de la glace est plus critique... Le réta de L1 passe bien mais l'on voit très nettement l'eau coulé dessous. Idem pour L3. Et pour la sortie de L4 ça sonne carrément creux et quand l'on regarde par le dessus ça n'inspire pas super confiance. Surtout avec les douces températures du jour (1,5° à 10h et 3,5° à 16h au parking)...


Goulotte de Muretouse : 3+, 250m
Voir topo camptocamp :
cliquez ici



Au milieu de la première longueur


Une cordée dans cette même longueur vu la veille depuis Cagade


La même un peu plus haut


Emilie sort des ressauts faciles mais humides de L2


L3, un joli morceau en ce moment ! On devine l'eau qui coule à travers la glace juste sous moi... et au-dessus quelques mètres bien raides et bien classes !


Dernière longueur fort esthétique qui finalement grimpe quand même un peu...


Emilie dans les rappels, vue depuis R1 sur les ressauts supérieurs.

Publié dans Cascade de Glace

Commenter cet article