Couloir Dérobé au Coolidge

Publié le par Bruno Wilhelm

Couloir Dérobé au Coolidge

Un coin calme et sauvage, un itinéraire ésthétique en face de l'imposante face S de la Barre des Ecrins, un course faisable à la journée sans horaire à rallonge, à enchaîner avec le Coup de Sabre pour les motivés...

Couloir Dérobé : 580m, AD+, 55° max

 Voir fiche Camptocamp

 

Monter au pré de Mme Carle. Suivre la moraine en direction du glacier Noir et à son terrminus prendre pied sur le glacier. Remonter en direction de la Bonatti au Coolidge (vers les rochers les plus bas sous la grande pente de neige). Juste avant d'arriver aux rochers, traverser à niveau, franchir une rimaye puis prendre une petite goulotte qui amène sur une arête neigeuse. Puis récupérer le couloir lui même que l'on suit jusqu'en haut. Si la corniche est trop grande à la sortie, bifurquer à gauche pour rejoindre une arête neigeuse. Pour descendre descendre dans les pentes de neige sous le point 3343 jusqu'à buter au-dessus d'une barre puis trouver une écharpe qui oblique à droite pour revenir à l'aplomb de la sortie du couloir. Puis rejoindre le glacier Noir.

 

Ambiance tempétueuse et glaciale à la descente du Dérobé : sourire mais frigorifié

 

Le coup de Sabre sort de la poisse mais nous sommes congelés, nous craignons les gelures ou au moins de vraiment se cailler : par mesure de sécurité nous décidons à contre coeur de redescendre vers le Pré...

 

Le plâtrage de la face S de la Barre qui s'est fait dans la fin de nuit (alors nous étions dans le Dérobé) donne une idée de l'ambiance hivernale qui reignait là-haut...

 

Publié dans Alpinisme

Commenter cet article