Couloir "Sans Nom" aux Aupillous

Publié le par Bruno Wilhelm

Couloir "Sans Nom" aux Aupillous

La face NW des Aupillous présente quelques lignes majeures par le cadre sauvage, le approche relativement rapide, la faible fréquentation et des escalades variées et de tous niveaux. Le seul regret que l'on puisse peut-être avoir est de toujours regarder le sommet du bas sans jamais l'atteindre...

Ce couloir est tracé dans le Labande (itinéraire 130) : la photo est juste mais le descriptif décrit le couloir de Chauvetane (voir rubrique "alpinisme"). Neige, glace et mixte : tout est au programme dans ce couloir sans jamais être extrême, il s'agit juste de se faire plaisir face à l'imposante face S des Rouies...

 

Couloir "Sans Nom" ou "Faut tracer 130" : 750m, D+, 3 en glace, 4 en rocher, 55°

 Voir fiche Camptocamp

 

Du chalet-hôtel du Gioberney, remonter le vallon de la Condamine en direction du glacier du même nom. Prendre pied sur un plateau vers 2400/2500m au pied de la face. De ce point, vous pouvez voir le couloir de Chauvetane (rectiligne et sortant à la brèche 3183 avec bloc coincé) et le "Sans Nom" est celui juste sur la gauche (dont la fin bute sur du rocher). Attaquer soit par le couloir de Chauvetane jusqu'à arriver à un collu évident d'où l'on fait une grande traversée à l'horizontale pour rejoindre le "Sans Nom", soit attaquer par les grandes pentes de neige (en passant la rimaye le plus à gauche) puis prendre la direction ensuite du "Sans Nom" que l'on récupère au niveau de la traversée. Remonter la courte goulotte (3, ressaut à 60/80°) puis prendre pied dans les pentes supérieures que l'on remonte jusqu'au terminus de la neige. Traverser alors sur la droite sur une dizaine de mètres (pas de 4) puis remonter la pente finale.

 

Le couloir de Chauvetane est le rectiligne, le "Sans Nom" est juste à gauche, en oblique à gauche

 

Dans les grandes pentes de neige sous le couloir proprement dit (40/45°)

 

Le couloir bute rapidement sur un rocher surplombant : on utilise alors la goulotte (formée par les coulées) qui le contourne par la droite

 

A la sortie de la goulotte

 

L'ambiance se fait, on commence à prendre de la hauteur, un regard furtif vers le bas le confirme

 

Vers la fin du couloir : au niveau de la traversée de sortie dans le rocher

 

Dans la fameuse traversée, Rachel est ravie de retoucher le rocher...

 

A la sortie : la pente finale qui rejoint l'arête sommitale

 

Vue sur l'itinéraire de descente : le couloir est issu de la brèche 3183 (couloir de Chauvetant), la sortie du Sans Nom se fait à droite au niveau de la pente de neige suspendue que l'on quitte par un rappel pour prendre pied dans le couloir.

 

Publié dans Alpinisme

Commenter cet article