Goulotte Allera-Pelatan en face N du Râteau (Ecrins)

Publié le par Bruno W

Une grande course glaciaire et mixte à deux pas d'un téléphérique...


La face nord du Râteau, qui se voit très bien depuis La Grave, offre peu de lignes accessibles. La goulotte Allera-Pelatan qui se situe sur la partie droite de la face en est peut-être la seule. Cette course réputée sérieuse se situe à deux pas du téléphérique de La Grave. Mais curieusement la fréquentation de cette ligne semble bien moindre que celles du Tacul par exemple pour des difficultés et longueur pourtant similaires. Tant mieux pour nous !

Nous avons choisi l'option bivouac près de la brèche de la Girose. Un bivouac 4 étoiles avec coucher de soleil superbe ! Le lendemain l'approche en est d'autant plus écourtée ! A peine une petite heure et nous serons au pied de la ligne... Un truc de fainéants quoi... Mais les choses sérieuses commencent. D'abord une très belle longueur en bonne glace nous accueille dans cette austère face nord. Ensuite on remonte une pente de neige où nous n'en croyons pas nos yeux : nous sommes au soleil ! Superbe ! Mais ça ne dure pas et nous retrouvons une vraie ambiance face nord dans les longueurs qui suivent : 2 longueurs en mixte et glace vraiment très belles. La glace est peu épaisse et juste suffisante pour permettre la progression ; la grimpe en devient d'autant plus belle mais aussi technique. La longueur clé qui défend l'accès à la deuxième pente de neige présente troix crux en mixte dont le dernier peut être coté M5/M5+... On est loin du couloir de neige qui a fait le succès de la ligne en 2003... On remonte ensuite une pente de glace/neige dans un bel amphitéâtre typique de ces faces qui nous cassera les mollets ! Puis on chemine pour trouver un couloir caché qui nous permet de rapidement nous rapprocher de l'arête sommitales. Une dernière longueur technique dans un rocher médiocre nous permet enfin de nous coincer dans la boite lettre de l'arête ; sac à dos s'abstenir. Une petite section d'arête et nous sommes au sommet pour profiter du panorama et du soleil.

Une ligne superbe pour l'ambiance de la face, la grimpe, la variété et la solitude des lieux ! Une approche digne des plus grandes classiques chamoniardes et un bivouac quatre étoiles... Que demander de plus ?


Goulotte Allera-Pelatan : TD, 450m
Voir topo Camptocamp : cliquez ici




Panorama depuis le bivouac au soleil couchant...


Le fameux bivouac


7h : nous voici à l'attaque de la goulotte avec les premières lueurs du jour. Jerome confectionne le premier relais au pied de la longueur en glace.


C'est parti en fond de Meije


Superbe première longueur !


Dans la première pente de neige : c'est par où . Et grande surprise, quelques minutes plus tard nous aurons du soleil ! Mais bon ça n'a pas duré.


Passage de mixte de L3 pour récupérer la glace


La suite de L3 en glace fine


L4 : la longueur clé ! Premier passage rendu délicat par le manque de glace mais un piton protège bien ce passage. S'en suite deux autres passages techniques pour cette superbe longeuur de 55m !


Deuxième pente de neige en amphitéâtre. On peut voir sur la photo une trace qui s'en va à droite. C'est une cordée de la vieille qui s'est trompée. Par la droite ça mène à une épaule d'où l'on peut descendre par une pente de neige raide.


Petit éperon suspendu...


Belle ambiance mais glace casse-molets...


Après le couloir de neige/glace on retrouve des passages techniques et grimpants comme celui-ci où le rocher demande une certaine attention...


Jérôme à la brèche de sortie, passage superbe et final !


Fabrice dans cette même brèche... Faut pas être trop gros. D'ailleurs avec un bon sac c'est un autre sport ;-)


Sommet et début de la descente sur l'arête W


Le rappel en versant S. On a coincé la corde. Mieux vaut faire un relais intermédiaire...

Une superbe course !

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Tibo 04/05/2009 10:50

Salut,belles photos et très jolie course... comme d'habitude. Merci pour le message sur mon blog, l'on était partie pour faire la traversée intégrale N/S en 2 jours mais une accumulation de soucis (panne de réchaud, brassage, orage...) ne nous ont laissé le temps que de faire une courte traversée d'arête sur le Grand Armet (partis à 4h30, arrivés à 9h...). Voilà pour les infos.Encore bravo pour ton blog et la diversité des courses décrites.Tchao,Tibo

ricou 09/04/2009 17:04

Bravo ! Ca donne envie !!

Bruno W 09/04/2009 17:14


C'est bien sympa effectivement. Et pour une fois on est seuls, c'est pas désagréable...


olivier 07/04/2009 06:46

Salut Bruno - oui dur a dire - variante de gauche ou de droite... je n'avais pas le choix lorsque j'ai grimpe... je pense avoir ete dans celle de gauche avec 2 retas bien secs (1 avant un gros bloc avec 2 pitons et un autre reta juste au dessus)... mais bon - pas bien grave :-) ... vous avez l'air de vous etre bien fait plaisir - c'est l'essentiel !(Il grimpe le J :-)  sacre J....)Olivier.

Bruno W 09/04/2009 17:16


D'après ta description, tu es passé à priori au même endroit que nous...
Bon c'est pas bien important. En tout les D+ Belledonne sont quand même plus facile ; tu devais une sacré faim de grimpe ce jour là ;-) ou alors c'est la petite nuit au bivouac qui nous a
passablement entamés...