Marchand de sable à la Tour Rouge

Publié le par Bruno Wilhelm

Marchand de sable à la Tour Rouge

L'Envers des Aiguilles est un paradis pour la grimpe. Un décor fabuleux dessiné par la Dent du Géant, les Grandes Jorasses, les Drus, la Verte... Des faces immenses et superbes, haute de 800m, proposant à la fois de "courtes" voies modernes et à la fois des ballades d'envergure plutôt montagne. Et la cerise sur le gâteau un accueil et une ambiance très agréable grâce aux trois gardiennes très sympas et dynamiques. Pour accéder à ce paradis, la clé du plaisir réside dans votre matérielou votre notion de l'engagement. Comme le veut l'éthique Piola : toute fissure protégeable par des "moyens amovibles" ne sera spitée. Poser ses protections, une fois pris le coup de main, devient un luxe dont on ne peut plus se passer...

Marchand de sable : TD+, 6a+ max, 280m

Voir fiche Camptocamp

Cette voie se prête très bien à la découverte du secteur : du caillou, de la pose de protection et des passages en dalles... Très belle voie homogène et soutenue.

Du refuge de l'Envers des Aiguille (accès par le Montenvers et la Mer de Glace), prendre le chemin d'accès dans le sens retour : prendre l'échelle et la rampe. Remonter alors un couloir qui donne accès à une brèche (juste derrière le refuge) et descendre de l'autre côté pour prendre pied sur le glacier au pied du Grépon. Traverser en légère ascendance sous les faces et repérer la première tour qui se détache de l'ensemble : la Tour Rouge (visible du refuge). L'attaque de la voie se trouve à droite de son point bas : repérer deux goujeons dans une dalle qui donne accès à nu petit dièdre.

L1 : 6a, dalle et court dièdre

L2 : 5c, grande traversée sous un toit puis une fissure ascendante vers la droite, un réta et tout droit

L3 : 5c très belle fissure dans un dièdre ouvert à gauche

L4 : 5b tout droit ou 5a à droite

L5 : 4c puis 6a, suivre le dièdre de droite puis les goujeons dans la dalle

L6 : longueur clé en 6a+, fissure malcommode, un pas de bloc (spit) et un pas fin

L7 : 5c, un petit toit et une fissure dièdre, très beau

L8 : 5b, tout droit, un pas délicat en dalle (spit)

L9 : 4c rejoindre la brèche

L10 : 6a en dalle

Descente en rappels, avec une corde de 2 fois 60 on peut sauter un rappel sur deux

 

La Tour Rouge vue du refuge

 

Première longueur, un rocher fabuleux

 

L3 : très belle fissure

 

Ca se corse, dalle en 6a pour L5

 

Dans L6, le crux, brosser bien vos chaussons avant de partir...

 

Grande et très belle fissure pour L6 après un petit surplomb qui offre un passage déroutant avec un petit réta sympa...

 

La dernière longueur (L10), belle longueur en dalle, attention aux orteils, superbe

 

Belle ambiance dans les rappels, "C'est joli quand même !"

 

Publié dans Escalade

Commenter cet article