Avis de Canyoning aux grimpeurs las de grimper

Publié le par Bruno Wilhelm

Avis de Canyoning aux grimpeurs las de grimper

Quel idée me dira-t-on : en avoir marre de grimper ! Ben si on sait jamais, ça peut arriver. Dans ce cas j'ai trouver une méthode toute particulière, bien agréable mais pas toujours des plus reposantes : le canyoning. Activité longtemps délaissée, je m'y suis intéressé dernièrement après une grosse fatigue contraignant à une flemme de la même envergure... Je me suis alors laisser tenter par cette activité, que je pensais reposante et divertissante.

Mais comment faire lorsqu'on a aucune connaissance en la matière ?Nul doute vos compétences sont suffisantes.  Amis grimpeurs ou alpinistes, vous que les rappels n'impressionnent pas, vous qui êtes alliés des grandes verticales ou du vide omniprésent, si un jour la flemme aussi vous prend, allez donc faire un tour au fameux canyon dse Ecouges. Un haut lieu du canyon dont le nom vous évoque certainement quelques contrées jamais visitées.

Ce canyon permet une ballade de 5h environ, fait de paysages variés et réunissant toutes les techniques et particularités de cette activité : rappels, main courantes, sauts, tobbogans, etc. La première partie traverse l'Urgonien en un canyon très encaissé, aux parois très hautes, favorisant une ambiance très confinée et spectaculaire où les rappels s'enchainent dans un univers très... aquatique. Sang-froid recommandé ! Et cerise sur le gâteau la dernière cascade fait près de 70m ! La seconde partie est bien plus tranquille et permet de s'échapper en quasi permanence. Le parcours est alors bien plus ludique et varié. Attention tout de même aux rappels qui finissent directement dans le bouillon, ça secoue !

N'oubliez pas cette aparté et jour de flemme lancez-vous dans cet univers pour nous peu fréquenté, la ballade ne vous laissera pas insensible, j'en suis sûr !

Publié dans Divers

Commenter cet article

Bruno W 01/12/2006 20:24

Salut à toi !
Je suis parti sceptique sur mes connaissances, j'en suis revenu tranquilisé. Evidemment e débit était faible et les personnes qui m'ont accompagné largement autonome et débrouillarde (dans tous les sens du terme, pas spécialement en connaissance canyon). Pour les frottements, je ne vois pas vraiment à quoi tu fais allusion et de toute façon la roche est plutôt bien polie :-) (je suis accessoirement spéléo, donc le problème des frottements ne me laisse pas insensible quand il a lieu). Franchement à partir du moment où le débit est raisonnable et les personnes débrouillarde... je ne vois pas de problème. Ceci dit chaucun prend ses responsabilités quant à ces choix. Il me semblait le lire un peu trop souvent pour ne pas sentir la nécessité d'en remettre une couche.  A bon entendeur ! Bon canyon et surtout bonne grimpe !

Nautin 21/11/2006 20:42

Salut!!
je suis quelque peu choqué de voir ce que tu écris dans ton deuxieme paragraphe. Comment peux-tu d'une part être inconscient pour ta sécurité (c'est pas ca le plus grave finalement) mais d'autre part d'inciter des gens à faire les mêmes conneries!!!!
Ce ne sont pas du tout les mêmes techniques..... Le canyonning est une activité excessivement dangereuse où l'univers si ludique laisse croire à une vraie détente jusqu'au moment où c'est la merde si vite arrivée!!! Je suis un "grimpeur" converti petit à petit au canyon et je t'assure que si tu ne veux pas de mort ou de blessé grave sur ta conscience, apprends au moins deux trois techniques de prévoyance des conneries (gestion des frottements, personne coincée sous cascade....)
Tchou et bien le bonsoir
Vive le sport, la nature