Revanche de l'Urgonien à la Pointe Sophie (Deux Soeurs)

Publié le par Bruno Wilhelm

Revanche de l'Urgonien à la Pointe Sophie (Deux Soeurs)

Les deux Soeurs constituent un terrain de jeu superbe pour l'escalade : cadre superbe, une marche d'approche pas trop longue, une solitude quasi garantie, un rocher globalement bon, du TA plus ou moins aseptisé. On aime y revenir. Aujourd'hui pour nous c'est l'heure de "la revanche de l'Urgonien". Je l'aurai plutôt appelé le cadeau de l'urgonien m'enfin... Une belle escalade soutenue qui envoie un peu dans le bas puis se calme en offrant encore quelques beaux passages. Une ambiance aérienne, du bon rocher, un équipement juste suffisant pour ne pas se mettre au tas, un minimum de recherche d'itinéraire. A faire quand on aime le style...

Revanche de l'Urgonien : TD, 300m, 6b max

 

Topo et CR sur Camptocamp

 

Rien que pour ça, ça vaut le coup d'aller dans le coin à l'automne...

 

La pointe Sophie, la voie du Toit, couloir-cheminée et la Revanche de l'Urgonien

 

Première longueur, un pas dur au départ puis un dièdre à protéger et un second dièdre superbe protégé sur pitons que l'on découvre au dernier moment...

 

La sortie de L1, ça grimpe ! et en escalade extérieure : A bas les cheminées !

 

L2 : un mur en 6a superbe, le rocher suprend parfois mais ça tient, les pitons en place sont largement suffisant, pas de quoi e faire peur mais ça grimpe vraiment et c'est bigrement raide comme dirait Cambon...

 

La sortie de L3 : étrange longueur, quand on la voit du dessous ça n'inspire pas et une fois dedans non plus : par contre fou-rire pour nous deux : on s'est tous les deux retrouvé comme des cons face au vide dans la cheminée (avec la rocher de chaque côté et dans le dos) allez comprendre...

 

Traversée au-dessus des surplombs en L6 ou L7... ambiance et bon caillou...

 

Arrivée au sommet, petite surprise alors que le vent était furieux, le froid au rendez-vous et la fatigue bien présente après ce grand we de grimpe hors-spit : chercher le. Cest la nouvelle version de chercher Charlie où Charlie est un bouquetin femelle non impressionnable malgré la volonté du Vercors a nous offrir ces magnifiques et vertigineuses falaises !

 

Publié dans Escalade

Commenter cet article