Voie Normale du Mont Aiguille

Publié le par Bruno Wilhelm

Voie Normale du Mont Aiguille

Un sommet que l'on ne présente plus. Une première ascension historique ! Enfin pour le commun des mortels, c'est une superbe "butte témoin", un monobloc (à petite échelle !) surplombant la vallée. La voie normale, itinéraire historique, permet l'accès au plateau sommital sans trop de dificulté et dans une ambiance sympathique et variée où l'on suit un cheminement astucieux qui fait découvrir toutes les particularités du site : face, grosses tours décollées, cheminées, etc. Et le tout avec une descente par un autre itinéraire rapide et efficace.

 

Le seul bémol pourrait ces vilains câbles qui n'ont plus rien d'historique à force d'être changé après chaque éboulement... sans parler des broches en des endroits incompréhensibles...

Topo camptocamp : cliquez ici

 Un site intéressant à ce sujet : cliquez ici

 

Le tracé photo de la voie normale et de la descente (cliquez dessus pour aggrandir)

 

Dans le début de la voie normale : ambiance de face où l'on s'élève par un astucieux cheminement de vires en vires

 

Arrivée inattendue derrière la Vierge : changement d'ambiance

 

Regard derrière, belle ambiance calcaire et bucolique

 

Peu avant la cheminée terminale où nous retrouverons un bouchon d'une quinzaine de personnes...

 

Ambiance bucolique du sommet : quand la verticalité laisse place à la douce horizontale

 

Dans le dernier rappel de descente : mais ça devient spéléo ?!

Publié dans Escalade

Commenter cet article

Bernard ANGELIN 22/05/2007 09:01

Le démontage des câbles avec nettoyage et rééquipement concerté de la Voie Normale n'est pas à l'odre du jour. On est dans la réserve et il faut des autorisations et un budget pour ça.
Ce qui est plus préoccupant actuellement et très consommateur de temps en terme de négociations, c'est plutôt le non respect des biens publics ou privés par les grimpeurs et randonneurs qui visitent le pays du Mont-Aiguille.
Ce week end encore des grimpeurs irresponsables (je dirais bien autre chose ...) ont campé aux Serres (terminus de la piste côté Richardière). Le camping y est interdit pour cause de lieu de captage de l'eau potable de Chichilianne. Ces braves amoureux de la nature ont même fait du feu sous le nez d'un élu ... en ayant soin de supprimer la pancarte "feu interdits" ! Comportement grandiose !
Il en résulte, comme à Presles, que le paysan local est en train de tout clôturer et que la piste risque à très court terme d'être interdite à la circulation (15' de plus à pieds, ce n'est pas énorme !).
B.A.

Bruno Wilhelm 22/05/2007 09:29

J'avais effectivement vu ces nouvelles clôtures, mais n'avais pas fait le lien... C'est triste et complètement idiot...

Bernard ANGELIN 20/05/2007 22:51

Bonjour,
Petite précision concernant les câbles du Mont-Aiguille :
Leur installation date de 1877 et une rénovation partielle avait été réalisée dans les années 1930.
Depuis, les éboulements et dégradations diverses ont eu raison de plusieurs sections qui n'ont jamais été remplacées ni même réparées.
Seule une portion de 1,50m environ, en tout début de la première section câblée, a été ajoutée en 2004 sur une section du câble très amochée après éboulement, dans ce secteur très exposé aux chutes de pierres.
Quant à l'existence même de ces câbles (tout à fait historiques), le débat est récurrent ; il manque peut-être une réelle concertation avec le Parc (et les volontaires pour descendre à dos d'homme dans la vallée plusieurs tonnes de ferrailes ?).
Pour ce qui est des broches, il y a tout autant d'ancrages inutiles (certains potentiellement dangereux) que d'autres qui seraient bien venus par endroits !
Cordialement,
B.A.

Bruno Wilhelm 21/05/2007 14:21

Autant pour moi au niveau des câbles, l'information que j'avais à leur sujet faisait propos d'une rénovation régulière. Si un jour on venait à se décider à les enlever je suis partant pour donner un coup de main !
Sinon je vois que l'on se rejoint à propos des broches...
Bonne continuation et merci pour ces infos