Diable par la queue et arête à Coste Counier

Publié le par Bruno Wilhelm

Diable par la queue et arête à Coste Counier

Coste Counier... une franche crête qui se découpe dans le ciel mais dont le profil se noie dans l'imposante face S des Bans... Cette arête a attiré de nombreuses cordées depuis bien des générations. Depuis plus d'une dizaine d'années, une nouvelle voie permet désormais de prolonger l'escalade, dépassant ainsi les 700m de grimpe !

Il faut envisager cette escalade assez longue avec une certaine aisance dans la corde tendue pour que celle - ci ne devienne pas une véritable bavante... L'avantage de l'attaquer ainsi est l'approche ridicule (30 min) depuis le refuge et un complément plaisant pas trop difficile (5+ max) qui de plus est vite au soleil (vers 7h30).

 

Diable par la queue : D+, 500m

Traversée des arêtes : AD, 200m (?)

 

Voir topo camptocamp : cliquez ici

 

Voici le topo tracé de la voie (aggrandissable en cliquant sur la photo)

 

Au petit matin, petite approche pour se réveiller en douceur, l'objectif déjà en vue.

 

Dans les premières longueurs, la raideur est de mise ! Ce n'est que le début... fraîcheur du matin, doigts et bras engourdis, les yeux encore mi-clos, il faut pourtant s'employer pour ne pas perdre de temps...

 

Plus haut, cela se couche un tantinet : c'est l'occasion de se mettre à corde tendue !

 

Et comme on est à corde tendue, on ne prend pas beaucoup de photos... celle-ci est donc déjà sur l'arête : premier passage de celle-ci en III+...

 

Un peu plus haut, nous naviguons dans les vires du flanc W de la deuxième pointe pour rejoindre le rappel

 

Cheminement astucieux et aérien sur le flanc W de la 3e pointe, juste après le rappel

 

Passons les arêtes effilées ou les vires herbeuses selon ses désirs. Voici le sommet de Coste Counier : une véritable terrasse pour profiter du soleil après quelques longues heures d'escalade ! Avc vue imprenable sur la face S des Bans s'il vous plaît !

Publié dans Escalade

Commenter cet article