La croupe de la Poufiasse à la Grave (Ecrins)

Publié le par Bruno W

Le plein de poésie à la mecque locale de la glace...


La météo est franchement moisie avec un redoux digne de ce nom et une limite pluie/neige qui remonte malgré nos prières de glaciairistes. L'espoir ou plutôt la faim de grimpe nous lève quand même et nous prenons non sans un doute la direction de la Grave. Arrivés à la limite Isère/Hte-Alpes, nous atteignons la limite pluie/neige. Autrement dit il fait 2°C à la Grave... Nous jetons alors notre dévolu sur une cascade massive : la Croupe de la Poufiasse.

Comme nous ne croyions que moyennement à de bonnes conditions de grimpe, notre lever tardif nous fait arriver vers 11h au pied de la cascade. Bien nous en a fait. 3 ou 4 cordées descendent alors en rappel dans la ligne pour nous la laisser ! Superbe enchaînement ! L1 est une mise en jambes qui s'enchaine très bien corde tendue avec L2. L3, la longueur clé est très belle mais moins impressionnante que depuis la route. En plus les nombreux passages et la douceur des températures rendent les ancrages très faciles. Bref une longueur longue et assez raide qui passe toute seule. Puis une pente de neige pour rajouter un peu de glace dans un dernier ressaut.

Une jolie cascade, une très belle L3, mais pas rassasiés, nous voulons rejoindre les Valseuses pour une belle longueur de plus. Un fourvoyage dans la forêt et le brouillard plus l'horaire tardif auront raison de notre motivation. Direction la maison après une cascade quand même malgré des conditions météo franchement moyennes.


Croupe de la Poufiasse : 4+, 200m
Voir topo Camptocamp :
cliquez ici


P1170026Les 3 premières longueurs de la Croupe vu du bas.


P1170006FIX arrive à R2


P1170007Puis repart dans la longueur clé ; la belle L3


P1170011Aurélien nous suit de près : ambiance dans cette grande longueur soutenue


P1170017Dernier ressaut raide pour en finir


P1170018Et le soleil enfin daigne pointer le bout de ses rayons.


P1170020Aurélien dans le dernier ressaut

Publié dans Cascade de Glace

Commenter cet article