Voie Béatrix à Presles (Vercors)

Publié le par Bruno W

Une belle voie de continuité sur un excellent caillou...


La météo mitigée, un vent fort présent, une douceur automnale ; un bon cocktail pour se réfugier sur la valeur sûre qu'est la falaise de Presles. Sur la route, un voile nuageux bien développé a petit à petit disparu à l'approche de la falaise, laissant espérer un beau soleil radieux. Que neni, quelques débordements nuageux ont vite masqué le soleil... A notre arrivée sur le site le vent est fort, voire très fort en rafale... Décidemment la dernière fois que je suis venu, l'herbe était gelé au parking et aujourd'hui c'est le vent qui est de la partie ! On s'oriente du coup vers une voie pas très dure : la Béatrix qui nous permet de filer.

L'approche est des plus courtes. Le nom est peint très nettement au pied. C'est donc parti pour 8 longueurs soutenues dans le 6b. Le premier pas, le premier clippage m'a quasiment semblé le plus dur de la voie. Passé cela, la première longueur permet de se chauffer doucement, la deuxième un peu plus et la troisième... Un festival ! L3 est absolument superbe : longueur de conti sur bacs sur un excellent caillou et faisant 45m ! Un régal. Il s'agit de la plus belle longueur de la première partie. L2 et L4 sont très courtes. La deuxième partie est encore plus raide, mais tout aussi prisue. La grimpe n'est jamais dure, toujours un peu athlétique. Enfin on arrive à la dernière longueur. Le choix est cornélien entre le 6a en dalle grise compacte et semble-t-il superbe et le 6b en dièdre puis colo... On finit par opter par le 6b : encore une longueur exceptionnelle où les prises se découvrent au fur et à mesure... Dans l'ensemble une voie très homogène sur un très bon caillou avec deux très belles longueurs. Enfin heureusement que nous ne sommes pas retrouvés ce jour à faire des pas de dalles aléatoires ; le vent aurait eu raison de notre équilibre à coup sûr ! Flo le Breton s'en cru presque à la maison !


Voie Béatrix : TD/TD+, 200m
Voir topo Camptocamp : cliquez ici



Dans la première longueur : un pas dur au départ pour clipper le premier point puis globalement ça déroule


Courte longueur très athlétique au départ


L3 : LA longueur, superbe, une très belle conti sur grosses prises


Encore une courte longueur pour sortir du premier ressaut


Une longueur sympa qui réchauffe après la pause sur la vire...


Puis c'est parti pour le deuxième 6b+ qui n'est pas plus dur que le premier, en fait plutôt 6b


Le pilier où se déroule la voie d'Eliane où une cordée grimpe


La dernière longueur, très belle : dièdre qui se raidit jusqu'à devenir déversant puis colo pour en sortir !

Publié dans Escalade

Commenter cet article