Les Fleurs du Mal à l'Envers des Aiguilles (Mt-Blanc)

Publié le par Bruno W

Longue escalade superbe et variée : un must de l'Envers ?


Après notre adaptation à la grimpe en granite, nous voulions réaliser une autre belle voie et pourquoi pas une des plus belles ? Le commentaire élogieux de Piola "une des perles de l'Envers" nous séduit... La cotation ED-, les nombreux 6a, 6a+ et même 6b parmi les 14 longueurs de la voie nous paraissent un beau challenge... Et si la beauté de la voie est à la hauteur du commentaire de Piola, alors la journée sera un réel succès !

Au petit matin le réveil est difficile et il faut s'arracher de cette superbe terrasse au soleil dès le levé... C'est pas facile tous les jours la grimpe à l'Envers... Nous arrivons rapidement à l'attaque, c'est pas l'approche qui fatigue ici ! Il va falloir passer drectement de la neige à une dalle lisse et compacte... Ce délicat passage franchit nous retrouvons la chaleur et la compacité du granite telles que nous les avons quitté la vieille au soir. Les premières sections sont en dalle, faut aimer... Puis dès L3 nous retrouvons une fissure raide mais franche à protéger ! Ca y est c'est parti ! L4 longe une vaste écaille repérable du refuge, ça passe alors dans un grand dièdre fissuré, superbe escalade tantôt facile, tantôt délicate mais toujours protégeable ! Changement de leader et c'est reparti pour quelques pas de dalle et la jonction avec la deuxième partie : un mur d'un peu plus de 50m fort raide et compact qui présente une longueur en fissure extraordinaire (6a+) ! Une nouvelle jonction courte et facile et nous découvrons les grandes plaques de la 2e Pte des Nantillons ! Une muraille que l'on franchit en 6 longueurs toutes plus belles les unes que les autres. Oubliez les larges vires, les lignes multiples, les vastes faces... Ici la ligne est fluide et ne se découvre qu'au fur et à mesure. Le passage à la 2e Pte isole qlq peu des autres grimpeurs, les échos des "relais", "vaché", etc deviennent plus lointain et vous vous retrouvez seuls dans cette facette sommitale qui devient de plus en plus raide et technique !

Les dernières longueurs, parmi les plus difficiles de la voie, sont tout simplement sublimes ! Le 6b remonte un dièdre à double système de fissures qui se raidit de plus en plus jusqu'à s'interompre. Après la verticalité, on sort alors par une section de dalle... Le 6a+ qui suit présente un dièdre/fissure sans point où la dülfer est extrêmement ludique... Enfin la dernière longueur se déroule dans une dalle à knobs extraordinaire, bien plus belle que celle de Guy-Anne mais malheureusement aussi plus courte...

Une escalade absolument magnifique, clairement une des plus belles de l'Envers mais aussi une des plus longues dans ce niveau. De quoi bien remplir une belle journée...


Les Fleurs du Mal : ED-, 450m
Voir topo Camptocamp :
cliquez ici


Topo-photo de la voie


Photos de la voie

Xavier démarre dans cette première longueur de mise en jambes


L2 est déjà plus corsée avec une section plutôt courte mais exigeante en dalle. Les plus réfractaires à ce style peuvent passer par la belle fissure en 5+ de "Bienvenue au George V".


L4 : superbe et grande longueur en dièdre/fissure


L7 : raide et impressionnante fissure en 6a+ à protéger (1 spit)


La même vu du dessus. La meilleure technique semble être en pure dülfer les pieds à plats dans la fissure


A R7, on découvre la partie sommitale : les grandes plaques de la 2e Pte des Nantillons, superbe !


Dans L10, c'est où ? A droite ?


Et non c'est à gauche : cheminement astucieux et quelques très belles sections qui gardent leur mystère jusqu'au bout...


L11 présente encore une fissure puis un passage en dalle qu'une opposition originale
avec une écaille rend pas très difficile


L12 est un raide dièdre/fissure superbe qui se conclut par une section en dalle assez fine mais bien protégée


L13 : escalade en pure dülfer qui se déroule très bien sans forcer, c'est qu'on prend l'habitude de cette technique ici ! La fin est plus fine avec un passage toute en finesse sur le fil d'un pilier.

Publié dans Escalade

Commenter cet article